Joe Etondey - Ndol'Asu (Original Lyrics)

La joie pourrait-elle revenir chez nous!
La joie pourrait-elle revenir chez nous!
La joie pourrait-elle revenir chez nous!
Mes chers tellement de souffrance qui aliène nos cœurs 
La joie pourrait-elle revenir chez nous!

Notre aimé, notre aimé la mort t’emporte, tu es parti à notre insu 
Notre aimé, notre aimé la mort t’emporte, tu es parti sans dire au revoir 

Nous juste appris la nouvelle les gens très peinés
Pourtant s’était notre aimé qui s’éteignait ainsi
Nous juste appris la nouvelle les gens très peinés
Pourtant s’était notre aimé qui s’éteignait ainsi

Notre aimé, notre aimé la mort t’emporte, tu es parti à notre insu 
Notre aimé, notre aimé la mort t’emporte, tu es parti sans dire au revoir 

Tu n’as même pas connu de maladie grave 
Mais la mort t’a emporté aussi brusquement
Même pas par une mort sanglante
Mais si vite, tu nous as laissé dans la solitude

Solitude, solitude vraiment dans la solitude 
Solitude, solitude quelle grande solitude  
Solitude, solitude quelle grande solitude  

La musique, s’il plait apaise nos pensées
Que le chant égaille nos corps
La musique, s’il plait apaise nos pensées
Que le chant égaille nos corps

La joie pourrait-elle revenir chez nous!
La joie pourrait-elle revenir chez nous!
La joie pourrait-elle revenir chez nous!
Mes chers tellement de souffrance qui aliène nos cœurs 
La joie pourrait-elle revenir chez nous!

Notre aimé, notre aimé la mort t’emporte, tu es parti à notre insu 
Notre aimé, notre aimé la mort t’emporte, tu es parti sans dire au revoir 

Notre aimé, notre aimé 
Notre aimé, notre aimé 

Notre aimé, notre aimé la mort t’emporte, tu es parti à notre insu 
Notre aimé, notre aimé la mort t’emporte, tu es parti sans dire au revoir

Notre aimé, notre aimé 
Notre aimé, notre aimé 
Notre aimé, notre aimé 
Notre aimé, notre aimé 
Notre aimé, notre aimé 
Notre aimé, notre aimé