Ivee - 9 Mois pour devenir un homme Lyrics | Kamerlyrics
IVEE

9 Mois pour devenir un homme

IVEE

Les Paroles de "9 Mois pour devenir un homme" par IVEE

Album: L'Inévitable

Année: 2012

FICHE DE L'ARTISTE

TOUTES SES PAROLES

Yeah…Tu l’sais… Neuf mois pour être un homme… OK !
 
J’étais un gars comme tous les autres, un jeune normal
Je menais une vie tranquille, bref une vie comme la vôtre
Entre la musique et l’école, la famille et mes potes
Entre les filles, le hip hop, entre les embrouilles et l’alcool
Tout allait bien c’était Pepper, j’étais lucide
Des fois tu ris, des fois tu pleures des fois c’est dur, la vie c’est difficile
Quand t’es jeune tu fais la fête, tu baises tu fais le fou, tu vis comme un zonard
Tu l’assumes ton avenir est flou
Les journées passent, le temps s’écoule c’est la routine
Quand j’suis pas avec mes potes, je suis au Stud ou avec ma copine
Ce soir là j’avais séché les cours,
J’avais envie de la voir, bref une sale envie de faire un tour
On parlait de tout, dérisoire
Mais je n’la sentais pas, y’avait un truc, j’sais pas. Je la trouvais bizarre
Elle me regarda droit dans les yeux
Je me rappelle, il était tard, c’est là qu’a commencé l’histoire
 
[REFRAIN] :
Neuf mois pour être un homme
Coincé entre les cordes, plus rien ne sera plus comme avant
Je dois le voir, je dois le prendre dans la paume
Je tombe dans la faute, ce sera moi le père dorénavant (yeah)
Neuf mois pour être un homme
Je tombe dans la faute, ce sera moi le père dorénavant
Je dois l’voir, je dois l’prendre dans la paume
Coincé entre les cordes, plus rien ne sera plus comme avant
 
Mon regard s’endurcit, ma meuf vient de m’dire
Qu’elle est enceinte de moi, je vois le ciel qui s’obscurcit
Non c’est pas vrai, je fais semblant de faire la sourde oreille
Mauvaise blague, un mauvais rêve, Faut que je me réveille
 Mais comment ça, de quoi tu parles, attends je n’comprends pas
 C’est quand elle n’a rien dit que j’ai compris qu’elle ne mentait pas
Dur de réagir, mon cœur bat vite
Et mon silence laisse entendre forcément que je n’ai rien à dire
Une ou deux paroles, il faut que je parte
 Elle pleure elle est inquiète, Je lui dis qu’on en parlera plus tard
Je sors de là, mes pas sont fragiles et lourds
 J’essaie de réfléchir, faut il prendre un risque par amour
Quelle attitude à adopter, quel comportement
Un gosse pour quoi en f aire, c’est clair que je pense à l’avortement
Y-a-t-il une autre solution moi je n’en vois aucune
Je pense à voir un pote, et je m’envole à la recherche de tune
 
REFRAIN
 
Le nerf à vif, le cœur gonflé j’ai peur, besoin de parler
Trouver quelqu’un  de sûr à qui je peux me confier
Je parle à un ami, je me confie, je lui dis tout
Ensemble on réfléchit, on pense et je retiens mon souffle
Elle a fait le test de grossesse, alors tu vois j’ai la pression
Parce que maintenant c’est chose faite
Je l’ai revue lui ai dit que c’est dur à porter
Pour elle c’est décidé elle me dit qu’elle n’veut pas avorter
Je pense à mes parents, à la nouvelle dans la famille
Va falloir que j’en parle que je le dise à mes amis
Ma mère attend des résultats et des diplômes
Au lieu de courir au succès, je fais le con, je lui ramène un môme
Mais bon, peu importe ce que  les gens pensent
 Je commence à m’y faire et j’en mesure bien les conséquences
Je souhaite d’avoir un garçon, je lui réserve un trône
J’ai neuf mois, neuf mois pour devenir un homme
 
REFRAIN (x2)
 
Ivee, A tous les enfants pères,. A tous les enfants mères.

 

Kamerlyrics sur Twitter

Kamer Lyrics Copyright © 2013 - 2017 Tous droits réservés. Réalisé par Donsyl