Krotal - La BO de Nos Lifes | Kamer Lyrics
KROTAL

La BO de Nos Lifes

KROTAL

Les Paroles de "La BO de Nos Lifes" par KROTAL

Ce son est spécialement dédicacé à ceux et celles qui veulent savoir
Ceux et celles qui cherchent au moins à comprendre
Lord have Mercy. Oh Na na na hé hey hey...
Tu veux connaitre la B.O. de nos lifes
Oooohhh…

Retour au pays où les choses vont vite
Toujours les mêmes ways pour subsister
Les mêmes chemins accidentés
Pourris chombourou le cerveau zébré
Par le spirit de la débré
On traine en arrière on s’entraine
Demande à Eto’o malgré les vétos
Le niveau est élevé, Tôt on a opté
Pour des physiques de dos argentés
Viens pas tenter
Trop d’ex champions de frappes port patenté
Des pentiums ont remplacé les cerveaux
Dans les cranes viens pas les tester y’a trop de sense
Qu’on ne sait plus quoi raconter à nos mères quand elles wanda
Sur tant de velléité mercantile
Mais nos frères qu’ont-ils, Leur vertu s’est perdue
Dans l’intérêt Tellement qu’on croirait
Que vivre est devenu un sport de riches
Où personne ne veut finir Soya
Y’a plus de place pour les lassah,
Les mboutamns, les ndemmans , les mougous
Bienvenu dans Kamer Mpoungou
Si les diplômes on a raté
La rue elle ne l’a pas fait bardé de ses diplômes
Boukinta, Spécialité de Descartes, j’ai maitrisé les trois cartes
Noir gagne, rouge perd
Même si souvent le blanc gagne, c’est Shanghai malgré Sarko
Les frères se battent pour un Schengen
Tout le monde veut poum
Guette les hey bêtes y’a trop de promesses
Demain c’est loin demande à IAM
Je suis donc tous mes désirs doivent être
Ca se joss là là

[REFRAIN]
Tu veux connaitre la B.O. de nos lifes
La bande originale de nos lifes
Le pourquoi le comment de nos lifes
Viens faire un tour en vie
Tu veux connaitre la B.O. de nos lifes
La bande originale de nos lifes
Viens faire un tour

Depuis l’époque beaucoup se prenait pour Nino Brown
Pour que grimpe tes royalties vise
Aujourd’hui plus personne ne respecte rien
Tout le monde veut le plafond où seul le triple 6 hisse toque
En attendant une seule devise
Ils prennent le crime pour monture pour aller loin
Ménage sans mon torse
C’est ce que ton frère a du oublier
Quand je l’ai vu à la télé menotté
Prêt à intégrer la santé, ce qui s’disait
Ca avait péter tandis qu’il frontait
Je crois que tes milliards pourront attendre petit
Chacun ses choix, chacun sa voie
Si telle est la sienne, telle est la loi
Matte tes cinq doigts pour voir que les hommes s’dépassent
Devant Dieu, devant les lois
L’image est glauque Seigneur
Il y’a rien à dire c’est chacun pour soi
Que tu pousses ou pas
Quitte à ce que ce qu’on voit être ton opposé pour que ça avance
C’est pas grave, j’ouvre ma Bible, la même histoire ou commence
Tous ces lyrics que l’on enfante dans la douleur
Sans pour autant voir la couleur du bout du tunnel
A quelle heure. Ils fricanent devant tant de leurre
Ton peuple pleure, Fille du soleil voici venu l’heure du réveil
Mais Qu’es ce que t’attends

REFRAIN

Le temps a passé les choses ont changé
Qui a dit qu’avec les siens il suffisait d’en buter des tonnes
Pour finir pété de tunes tu m’étonnes
Qui a dit que Krotal en faisait trop à perdre son phiale
A communiquer à des blocs de glaces
Via mots je m’évade
Qui a dit qu’à ce moment là partir c’était mourir un peu
T’inquiète j’suis ce souffle qui gène
Du sous-sol au plafond
Normal qu’en vérité puis ça remonte
On peut tromper tout le monde une partie du temps
Tout le temps une partie du monde
Mais nul ne peut tromper tout le monde tout le temps
Back in the days où on nous on disait
Avec les colonies on vous civilise
Même si plus tard l’Afrique devient une pute
L’argent civilise, Les frères marchent comme des Cains
Parlent comme des cains, se sappent comme des cains
Oublient de rester kainfry
La culture c’est Ce qui nous reste quand on a tout oublié
L’estime c’est pas un truc qui se gagne
Par un Coca ou une paire de Jeans
Fuck l’Oncle Sam et les desseins auxquels le monde il prédestine
Y’a qu’à mater l’Irak, l’Israël, l’Afghanistan La Palestine
Et ce n’est qu’une pale estime
J’ai vu la guerre créer des déserts
Synonymes de paix pour ceux qu’elle desserre
Mon noir désir que guerre cesse ainsi sur terre
Même si souvent ca me vaut le sobriquet de naïf
Combien veulent la part du Khalif
Confondu, usé, abusé
Approuve le bien tout en faisant le mal
Pile dans le mil, Chacun son tour chez le coiffeur
On a pris le notre chez le Seigneur
Nos tailleurs afin que question look cesse les coups de pierre
La notre vient d’ailleurs, Double Zero 237, le motif…

REFRAIN (X 3)

Kamerlyrics sur Twitter

Kamer Lyrics Copyright © 2013 - 2017 Tous droits réservés. Réalisé par Donsyl