LONGUE LONGUE - Trop d'impots tuent l'impot Lyrics | Kamerlyrics
LONGUE LONGUE

Trop d'impots tuent l'impot

LONGUE LONGUE

Les Paroles de "Trop d'impots tuent l'impot" par LONGUE LONGUE

Album: Le Libérateur Libéré

Année: 2006

FICHE DE L'ARTISTE

TOUTES SES PAROLES

ECOUTER LA CHANSON

C’est vous, c’est vous, c’est vous, c’est vous qui avez prêté serment (Bisou Bass)
C’est vous, c’est vous, c’est vous, c’est vous qui avez prêté serment

C’est vous qui avez prêté serment oh, devant Dieu et les hommes
Que vous allez bien travailler oho é
C’est vous qui avez prêté serment oh, devant Dieu et les hommes
Que vous allez bien gérer éé

Je m’adresse aux assermentés, Docteurs, Magistrats
Collecteur d’impôts, douaniers, élus du peuple, écoutez !

C’est vous qui avez prêté serment oh, devant Dieu et les hommes
Que le pays va changer é é
Mimbu mi to mba ponda to mba é, on voit que rien n’a changé oh yeah
Mimbu mi tomba ponda é  to mba pon, on voit que rien n’a changé
Population, ouna talk

C’est vous, c’est vous, c’est vous, c’est vous qui avez prêté serment
(Que le pays va changer)
C’est vous, c’est vous, c’est vous, c’est vous qui avez prêté serment
(Qu’il y’aura du boulot pour tout le monde)
C’est vous, c’est vous, c’est vous, c’est vous qui avez prêté serment
Time di go, mandat di bolè oh…
Time di go, mandat di bolè. Rien ne change, le pays ne fait que s’enfoncer

Lambo la manyaka  mama oh é. Lambo la manyaka oh mama oh mba é
Car les riches ne font que s’enrichir, Les pauvres ne font que s’appauvrir
Les plus faibles meurent du paludisme, Où est donc l’avenir de ce pays

Les riches ne font que s’enrichir, Les pauvres ne font que s’appauvrir
 Les plus faibles meurent du choléra, Où est donc l’avenir de l’africain
Population ouna talk

C’est vous, c’est vous, c’est vous, c’est vous qui avez prêté serment
(Qu’il y’aura du boulot pour tout le monde)

Domana Jacques Longuè, de Génève. Seyou Eric Gaetan de Londres, L’industriel, le garçon de Bana

Pourtant nous payons nos impôts, mama oh
Pourtant nous payons nos impôts mama oh
Mais le développement ne suit pas é mama oh
Mais le développement  ne suit pas é mama oh
C’est le collecteur d’impôt qui s’enrichit, mama oh
C’est les dirigeants qui s’enrichissent oh mama oh é
Kilomètre 12, depuis 25 ans… Y’a pas d’eau
Yabassi, Kondjock, Bafang… Y’a pas de route
Bafia, Batouri Yokaduma… Y’a pas d’eau
Bertoua, Ngaoundéré Kumba…. Y’a pas de route
Même les quartiers voisins du palais oh  ne sont pas éclairés mama oh
Même les routes voisines du palais, ne sont pas goudronnées mama oh

Pourtant nous payons nos impôts, Pourtant nous payons nos impôts
Pourtant nous payons nos impôts, Pourtant nous payons nos impôts
Pourtant nous payons nos impôts é, Pourtant nous payons nos impôts
Pourtant nous payons, à quoi sert donc l’argent des impôts

L’argent des impôts va des comptes privés
Et ne sert pas au développement de mon pays
 Sanctionnez les, attrapez les… Enoni Ephraim, le censeur de la république

Vous nous avez promis le changement oooh é ; on attend donc ce changement
Vous nous avez promis le changement é oho ; on attend donc ce changement
Vous allez même changer quoi é, l’argent des impôts vous faites que détourner
 Avec la vie que vous faites que nous compliquer  oh wè
Coma wèlè mwassa dipa… oh libérateur libéré, je vais mourir pour vous

Vous nous avez promis le changement oooh é ; on attend donc ce changement é
Vous nous avez promis le changement é oho ; on attend donc ce changement é
Vous allez même changer quoi é, l’argent des impôts vous faites que détourner
Avec la vie que vous faites que nous compliquer  oh wè
Changement, on attend le changement. Changement on attend le changement
Changement, on attend le changement. Changement on attend le changement
J. Remi Ngono, veut le changement.

Aujourd’hui si tu vas à Nkoulouloun, les sauveteurs ne font que pleurer oh
Que c’est dur éé. Henri Mamosa, le président du bas-peuple, Bamenda boy
I say today if you go for Bamenda, bayam sellam dem di cry oh
Dem say e strong é , où est donc le changement, où est alors ce changement
Changement, on attend le changement ( il faut changer oh)
Changement, on attend le changement
On attend, on attend, on attend le changement
Vous allez même changer quoi, la constitution ou les éternels ministres

Vous nous avez promis le changement, on attend donc ce changement
Vous allez même changer quoi, avec les impôts que vous ne faites que augmenter
Avec la vie que vous ne faites que nous compliquer oh wè
Changement, on attend le changement (Il faut changer oh)
Changement, on attend le changement. Changement, on attend le changement
Longuè Longuè, le sacrifié du peuple.

 

All lyrics are property and copyright of their owners, and provided for personal use and educational purposes only.
Kamer Lyrics Copyright © 2013 - 2019 Tous droits réservés. Réalisé par Donsyl