Krotal Feat Jovi - Générations Abandonnées Lyrics | Kamerlyrics
KROTAL

Générations Abandonnées

KROTAL Feat JOVI et FINAL D

Les Paroles de "Générations Abandonnées" par KROTAL

Album: La B.O. de nos life

Année: 2012

© Ndabott Prod

FICHE DE L'ARTISTE

TOUTES SES PAROLES

Combien de fois ce regard, nous l’avons croisé
Appelons-le Oscar, handicapé dès le départ
Laissé pour mort par sa mère dans des latrines
Avortement (manqué), étranglement (manqué)
Un fait divers aussi banal que ce corps gisant dans son sang
Fauché par la vindicte dans la capitale ou les balles d’un FAL
Un mauvais biz, un mauvais plan, Un mauvais deal
Quand la rue dans son idylle
Enfante le crime avec les âmes qu’elle héberge la nuit
Plus le temps passe, la rue est devenue barge, Papa !
A trop chercher son paradis, elle a créé l’enfer
Business hétéroclites, informels ou illicites
Combien d’enfants au nom du nguémé y gravitent
Combien en fait autour de nous ont oublié
Parents d’enfants nous sommes,  géniteurs nous sommes
Responsables de ces jeunes que l’on côtoie nous sommes

REFRAIN  (FINAL D)
To ndedi to maladi
Na bato bena ooh
Ba Mongwanè bapèpèè…
To ndedi to maladi
Na bato bena ooh
Ba Mongwanè bapèpèè…

Bunya tè na mènè nde
Bana basi ben to moto
To lambo, to ndolo
Bunya tè na taka nde
Bunya tè na mènè nde
Bana néna basi ben to moto
To lambo to ndolo
Bunya tè na taka nde

 Jovi
Toli too much time no dey
Some man no came for here for play
We pushin hard cuz we grateful
And we cherish every day
Sickened when people live hard
Life feelin like shit
It makes me sick, nosier, Put the beat I spit
Rhymes, na just another way for talk ma mind
Na papa God gi me life
So I plan for use my time, to feel the pain of my brother
It feels like chap but
Not the man who needs help we know is worthy of the wealth
That the rich accumulate, the final time to celebrate
No be debate, make una wait
Feeling green is never great
Na only sorrow, dangerous lives with no tomorrow
No man no di give, if credit dey sef we go borrow

REFRAIN
To ndedi to maladi
Na bato bena ooh
Ba Mongwanè bapèpèè…

Bunya tè na mènè nde
Bana basi ben to moto
To lambo, to ndolo
Bunya tè na taka nde
Bunya tè na mènè nde
Bana néna basi ben to moto
To lambo to ndolo
Bunya tè na taka nde

La rue appelle au secours, es ce que tu l’entends
Un jeune affamé pieds nus sur le macadam pleure
On dirait que devant ça, l’opinion manque d’âme
Devant des jeunes qui manquent d’armes
Et ces ruelles, ces cimetières, que la rue marque des hommes
Ces jeunes cherchent le paradis
Dire à l’éternel ce qu’ils vivent dans les rues de Campero
Qui chaque jour de cet enfer s’en sortent comme des héros

REFRAIN (X3)
To ndedi to maladi
Na bato bena ooh
Ba Mongwanè bapèpèè…
To ndedi to maladi
Na bato bena ooh
Ba Mongwanè bapèpèè…

Bunya tè na mènè nde
Bana basi ben to moto
To lambo, to ndolo
Bunya tè na taka nde
Bunya tè na mènè nde
Bana néna basi ben to moto
To lambo to ndolo
Bunya tè na taka nde

Kamerlyrics sur Twitter

Kamer Lyrics Copyright © 2013 - 2017 Tous droits réservés. Réalisé par Donsyl